Le repère historique

 

 Louis VII le jeunealienor d'aquitaineAu 12ème siècle, plus précisément en 1137, Aliénor d’Aquitaine hérite à l’âge de 15 ans des territoires du duché d’Aquitaine, de la Gascogne et du comté de Poitiers. Cette même année, elle épouse Louis VII le Jeune, héritier de la couronne de France. Quelques jours après le mariage, son beau-père,le roi Louis VI le Gros, décède. Elle devient reine de France, et apporte en dot à son époux toute ses terres.

 

 

 

Henri II plantagenet

En 1152, Aliénor et Louis VII se séparent. La même année, elle épouse Henri II Plantagenêt, qui deviendra roi d’Angleterre en 1154. Le Périgord deviendra alors un territoire anglais.

 

 

 

Ce mariage représente une grave menace pour Louis VII, car Henri II va posséder près de la moitié de la France occidentale et devient donc plus puissant que lui.

england-france-map

C’est donc le début d’une longue lutte entre Capétiens (français) et Plantagenêt (anglais) pendant près de 3 siècles. La Dordogne va connaître une histoire mouvementée, avec de multiples conflits entre les Français et les Anglo-Gascons, jusqu’à la fin de la guerre de Cent Ans en 1453.

La noblesse du Périgord a ainsi bataillé tantôt dans un camp, tantôt dans l’autre, par choix ou par force durant toute cette période.

Le château de Panisseau et ses seigneurs

 

 

Aux abords du ruisseau La Besage à Thénac, se cache un joli petit manoir au le lieu-dit Panisseau.

 

Château

Plusieurs familles ont successivement possédé et donc habité ce château, dont les Grimoard de Panissau, les Luziers, les d’Alba et les De Laur.

 

 

 

Chateau-de-Puyguilhem-

La commune de Thénac faisait alors partie de la seigneurie de Puyguilhem, situé au Sud-Ouest de Panisseau.

 

 

 

 

Entre le 13ème et le 14ème siècle : Les seigneurs de Panissals

 

Les premières traces de cette famille remontent au 13ème siècle. Un personnage ayant joué un rôle assez notable dans l’histoire de la région fût Bertrand de Panissau (ou Panissals). Ce dernier fût un agent du sénéchal de Gascogne en 1281 (Jean 1er de Grailly) pour le roi d’Angleterre Edouard 1er.

Selon plusieurs sources :

  • Il assuma la fonction de lieutenant du roi entre la vallée du Dropt et la Dordogne, et mit en place les bastides de Roquépine (1283), Molières et Monpazier (1284),
  • Il fut un constructeur : il aurait simplement choisi les lieux de construction des trois bastides citées.
  • Il avoue ses devoirs dans une reconnaissance féodale datée du 20 mars 1274,
  • Il aurait également organisé la reconstruction de la forteresse de Puyguilhem entre 1265 et 1284.

 

 

Au 15ème siècle : Les Luziers prennent possession de château, mais à l’heure actuelle nous n’avons aucune information au sujet de cette famille.

 

 

 

Entre le 16ème et le 17ème siècle : Les d’Alba

 

1011269-Les_guerres_de_Religion_1562-1577

 

Bien que la guerre de Cent ans soit terminée, un siècle plus tard le royaume de France va entrer dans une nouvelle période de trouble avec la guerre des religions : cette guerre va opposer les catholiques et les protestants (appelés aussi les Huguenots).

 

 

 

 

 

 

 

 

carte

Le Château de Panisseau sera le fief d’un certain Pierre d’Alba, un capitaine dont la ferveur huguenote malmena les bergeracois

L’ensemble du château sera largement remanié au 17ème siècle par cette famille, qui a également construit le Château de Lespinassat.

 

 

 

Au 18ème siècle : La famille De Laur

 

Des généalogistes donnent à la famille De Laur une origine béarnaise et les classent dans la noblesse chevaleresque. Par exemple, Joseph De Laur fût colonel des Cuirassiers blancs ( la garde rapprochée) de Louis XIV et mourut au Château de Panisseau en 1720.

 

 

carte Louis XIV

L’armée de Louis XIV est alors la plus puissante d’Europe avec environ 400.000 hommes, dont les officiers étaient pour la plupart des nobles. Messire Pierre Charles De Laur, chevalier de l’Ordre Royale et militaire de Saint Louis est qualifié seigneur de Panissaud et de la Besage à cette période.

 

 

 

 

 

Sa petite fille, Madeleine De Laur, marquise de Gontaud décède au Château de Panisseau à son tour en 1778, laissant pour héritière Madeleine de Gontaud.

Madeline de Gontaud

 

Au 20ème Siècle

 

Dans les années de 1930, M. Quennesson fait l’acquisition du Château de Panisseau en s’attachant aussitôt à restituer la splendeur des bâtiments, à transformer les terres d’autrefois en un admirable vignoble et à faire connaître les vins.

Enfin Mme Becker et ses fils s’installent dans ce château dans les années 1970.

Depuis environ 20 ans, le château est inhabité et reste en attente de rénovation.

Le Château aujourd'hui

L’architecture

L’architecture de ce château, dans son état actuel,est caractéristique de la fin du Moyen Âge.

En revanche, il est difficile d’attribuer une date exacte quant à sa construction initiale, car aucune étude archéologique n’a été réalisée dans ses fondations.

 

CannonièresEntrée et cannonnièresN’ayant pas vraiment l’allure d’un château-fort comme on peut le voir à travers d’autres châteaux du Périgord, on peut tout de même discerner certains aspects défensifs, en particulier les canonnières qui protègent l’entrée principale de l’édifice.

 

Cette entrée est située sur un perron avec un avant-corps dont le portail à pilastres cannelés et la baie à l’étage sont surmontés d’arc en mitre.

 

 

 

IMG_0635

Les quatre angles de la bâtisse sont parés de tourelles sur consoles appuyées sur des contreforts. Ces tourelles en poivrières ne revêtent pas d’aspects défensifs.

 

 

 

 

 

Image4

Les vestiges d’une baie gothique, aujourd’hui occultée, sont bien visibles, et à l’arrière du château, on peut également apercevoir des corbeaux qui soutenaient une bretèche ou des latrines.

 

 

 

 

Image3

A partir de ces éléments, notamment la baie gothique et l’hypothèse de son originalité, nous pouvons supposer que le Château de Panisseau a été construit au 13ème siècle.


 

 

 

Avec tous nos remerciements à Eva Gatien qui a passé l’été 2017 à Panisseau pour étudier l’histoire de ce magnifique domaine dans le cadre de ses études!